• info@onacc.cm
  • (+237) 693370504

Longtemps considérés comme un phénomène du futur, les changements climatiques sont aujourd’hui une réalité et leurs manifestations ont des impacts significatifs sur tous les secteurs de développement socio-économique. Il est nécessaire de mener des recherches qui permettront de prendre des mesures efficaces et efficientes afin de réduire la vulnérabilité desdits secteurs et les acteurs concernés et minimiser ainsi les impacts des changements climatiques. La complexité de cette action découle de la non l'existence des données sur l’ampleur des effets des perturbations climatiques sur les acteurs des secteurs de développement.

L’approche du département d’observations intégrées et de l’évaluation des impacts des changements climatiques est axée sur une meilleure détermination des facteurs climatiques qui impactent sur les secteurs de développement socio-économique ainsi que leurs coûts. La recherche permet de produire des informations sur ces impacts afin de sensibiliser les décideurs politiques et les acteurs locaux sur la gravité des perturbations climatiques sur l’économie et les conditions de vie des populations. Au-delà de la seule sensibilisation, l’évaluation des dommages et des pertes des perturbations climatiques produit un éclairage affiné de la manière de gérer les risques climatiques. Elle contribue en effet à :

-      nourrir et fiabiliser l’analyse coût-bénéfice et en cela éclairer les décisions politiques, asseoir et promouvoir les choix faits : l’évaluation économique des dommages produit un éclairage essentiel qui permet de mieux argumenter et de rendre plus transparentes les décisions retenues en matière d’adaptation et d’atténuation. Ces données peuvent servir directement le discours politique pour promouvoir la réalisation des projets auprès des bailleurs de fonds et/ou de la population. Elles deviennent alors des arguments de communication et alimentent la concertation ;

-       produire des éléments factuels et des quantités qui expliquent de l’intérêt à agir en priorité sur secteur en terme d’adaptation, ceci au vue de son importance socio-économique et du degré d’impact ;

-  éclairer le dimensionnement budgétaire d’actions de lutte contre les changements climatiques.

Les principales missions de ce département sont les suivantes :

-    initier et de promouvoir des études sur la mise en évidence des indicateurs, des impacts et des risques liés aux changements climatiques ;

- évaluer les coûts des impacts socio-économiques et environnementaux des changements climatiques sur les différents secteurs de développement ;

-     proposer au gouvernement des mesures préventives et d’adaptation aux effets néfastes et risques liés aux changements climatiques ;

-  faciliter la prise en compte de la problématique des changements climatiques et la gouvernance environnementale dans les grands chantiers de développement et les projets financés par les bailleurs de fonds.

Voies d'impact

Notre recherche est axée sur le soutien des acteurs des secteurs socio-économiques vulnérables aux changements climatiques, au moyen des connaissances issues de la recherche. Les principaux bénéficiaires cibles de notre travail sont les personnes vulnérables aux changements climatiques, les personnes en situation d'insécurité alimentaire et les petits exploitants agricoles des cinq zones agro-écologiques du Cameroun. La recherche profite également aux agences de développement travaillant avec les populations locales, ainsi qu'aux institutions locales et internationales impliquées dans la planification agricole, et au secteur privé.

Productions

A ce jour, le département des observations intégrées et de l'évaluation des effets des changements climatiques a produit:

-          le bilan des impacts des événements climatiques extrêmes des mois de décembre 2018, janvier et février 2019;

-          le bilan des impacts des événements climatiques extrêmes des mois de mars, avril et mai 2019;

-          le rapport sur l’évaluation économique de l’impact des changements climatiques sur les rendements des cultures vivrières au Cameroun.

Do you want to get our quality and timely information on climate change?